Close

14 novembre 2017

Nouvelle présidente pour le Radiothon des Roses

« En 2009, à l’âge de 44 ans, j’apprenais que j’étais atteinte du cancer du sein. C’est tout un choc quand on pense que ça va bien.

Je n’ai pas baissé les bras… Je me suis battue et j’ai gagné ce combat.

En novembre 2016, je recevais un 2e diagnostic de cancer du sein. Je me suis retroussée les manches et je me suis battue. J’en suis maintenant à mon 1er anniversaire sans cancer.

Après mon 2e diagnostic, j’ai dû me rendre à plusieurs reprises à l’Hôpital régional Chaleur pour mes traitements, mes rendez-vous de consultation et mes suivis. Dans cette période difficile, les bons soins que j’ai reçus des médecins, des infirmières et du personnel de l’hôpital ont réussi à me rassurer et ils ont certainement aidé à ma guérison.

Nous connaissons tous une personne qui a été atteinte du cancer. C’est une maladie qui s’attaque à n’importe qui sans discrimination : les jeunes, les aînés, les riches, les pauvres, etc. Le cancer ne fait pas de discrimination; il frappe partout, peu importe où que nous soyons. Il peut nous affecter quel que soit l’endroit où nous vivons et quelle que soit la langue que nous parlons.

Être la présidente du Radiothon des Roses me donne la chance d’aider d’autres personnes qui doivent se battre contre cette terrible maladie.

Le Radiothon des Roses nous permet de faire l’achat d’équipements spécialisés reliés au cancer en général pour que nous ayons le plus de soins et de services possible dans notre région, à notre hôpital.

Le Radiothon des Roses, c’est chez nous d’abord! »

-Mona Losier, présidente du Radiothon des Roses