Close

« Avec ses 130 sièges, le nouvel auditorium permettra de tripler la capacité d’accueil pour la formation des médecins et du personnel de l’hôpital, en plus d’offrir des services à la communauté en lien avec la stratégie du Réseau de santé Vitalité pour la prévention. »

DONNER ACCÈS À L’EXPERTISE, EN TEMPS RÉEL, PARTOUT DANS LE MONDE

« Au service de perfectionnement de l’hôpital, nous sommes souvent sollicités pour organiser des sessions de prévention, de traitement et de mieux-être, que ce soit par exemple sur l’autisme qui touche une grande partie de la population du nord du Nouveau-Brunswick, sur l’allaitement, ou encore pour soutenir des familles affectées par le deuil. Nous favorisons beaucoup ce type de conférences à l’intention de la communauté, mais nous avons de la difficulté à répondre à la demande en raison du manque d’espace et des équipements requis pour la formation.

« Encore récemment, j’ai été approché par une personne d’un organisme communautaire pour accueillir un conférencier réputé d’une autre province qui développe des stratégies de mieux-être. Comme la capacité d’accueil actuelle est très limitée et qu’on suffit à peine à offrir un service de formation à notre personnel, nous sommes obligés de louer des salles à l’extérieur des murs, dans un hôtel par exemple, ce qui est coûteux et loin d’être idéal.

« Avec ses 130 sièges, le nouvel auditorium permettra de tripler la capacité d’accueil pour la formation des médecins et du personnel de l’hôpital, en plus d’offrir des services à la communauté en lien avec la stratégie du Réseau de santé Vitalité pour la prévention. La plus grande capacité d’accueil et l’aspect multifonctionnel de l’auditorium permettront de diminuer le nombre de sessions répétitives, de rehausser les connaissances, d’atteindre les standards de formation requis, de favoriser le développement de l’expertise et de mieux servir la communauté.

« Dans un contexte où les connaissances se développent de façon exponentielle et deviennent désuètes plus rapidement, il est également essentiel d’avoir recours aux technologies de pointe pour transmettre le savoir. Les nouveaux équipements tels la vidéo, les webinaires et les vidéoconférences permettront de diffuser différents types de formations dans d’autres établissements de santé de la province, en plus de donner accès à l’expertise, en temps réel, de partout dans le monde. »

DANIEL PERRON
CHEF DE SERVICE DU PERFECTIONNEMENT ET DE LA BIBLIOTHÈQUE MÉDICALE, RÉSEAU DE SANTÉ VITALITÉ, HÔPITAL RÉGIONAL CHALEUR