Close

« Avec le réaménagement des nouvelles unités ambulatoires et l’ajout de services de télésanté, je souhaite de tout cœur que davantage de patients pourront bénéficier des suivis à distance. Les économies de temps et d’argent sont précieuses. »

LES BIENFAITS DE RESTER PRÈS DE SA FAMILLE ET DE SES AMIS FONT AUSSI TOUTE LA DIFFÉRENCE

« Quand j’ai eu un diagnostic de cancer du sein en décembre 2011, j’étais bouleversée. Heureusement, j’ai pu être traitée très rapidement. J’ai eu un rendez-vous dès le lendemain avec un chirurgien de l’Hôpital régional Chaleur pour une mastectomie partielle et des traitements d’hormonothérapie. Les médecins et le personnel ont tous été extrêmement compétents et humains.

« Mais on a dû induire la ménopause pour que je puisse subir les traitements, ce qui m’a occasionné beaucoup d’effets secondaires : je n’arrivais plus à dormir, j’avais des chaleurs et des changements d’humeur, j’étais épuisée… J’ai alors subi une hystérectomie complète. Tout s’est bien déroulé, mais j’ai fait un arrêt respiratoire après la chirurgie, j’étais au bout du rouleau…

« J’ai alors été référée à un spécialiste du sommeil à Moncton et transférée pour des traitements de radiothérapie là-bas. Heureusement, j’ai pu faire ensuite tous les suivis avec le spécialiste du sommeil à Bathurst grâce à la télésanté. Pendant mon congé de maladie pour le cancer du sein, mon conjoint a été transféré à St-Jean pour une chirurgie cardiaque. Il a, lui aussi, été en mesure de faire tous ses suivis par la suite à Bathurst, par téléconférence.

« Après toutes ces épreuves, c’était vraiment incroyable de ne plus avoir à se déplacer. On voyait le médecin sur l’écran, comme s’il était assis devant nous. On se sentait très à l’aise, très confortables. Ça nous a permis à tous les deux de sauver un temps fou en auto, d’économiser des coûts de déplacement, d’éviter un stress supplémentaire et de rester bien entourés de nos proches et amis.

« Je dois par contre continuer d’aller à Moncton pour mes suivis en oncologie. Je fais 5 heures de route pour un rendez-vous de 15 minutes. Ce serait tellement plus facile en télésanté! Avec le réaménagement des nouvelles unités ambulatoires et l’ajout de services de télésanté, je souhaite de tout cœur que davantage de patients pourront bénéficier des suivis à distance. Les économies de temps et d’argent sont précieuses. Pour le moral et la guérison, les bienfaits de rester près de sa famille et de ses amis font aussi toute la différence! »

SANDRA PITRE
INFIRMIÈRE EN SANTÉ PUBLIQUE ET SURVIVANTE DU CANCER DU SEIN